Recherche rapide:
Jackson Muleka où l'unité de mesure des buteurs !

 
"J'arrive tout doucement à mon niveau", a déclaré haut et fort Jackson Muleka après son but le week-end dernier face à Beerchot. Épargné des tensions de son transfert, de l'accoutumance et des blessures répétées, le jeune Jackson semble retrouver ses idées en Belgique. 
 
Depuis deux mois, l'ancien joueur du TP Mazembe empile de buts mais pas suffisamment à son goût "Je ne suis pas encore satisfait car je peux apporter plus". À la découverte de l'air européen, Muleka s'impose un challenge personnel et une rigueur de tous les instants pour réussir comme c'est fut le cas au TP Mazembe où des buts s'enchaînaient "Je dois maintenant garder cette régularité ( en parlant de buts). En RDC, j'ai réalisé quatre doublés dans autant de rencontres consécutives", a-t-il analysé.
 
Mis en concurrence avec João Klaûs à l'arrivée de Mbaye Leye, le natif de Lubumbashi n'a jamais lésiné dans le travail jusqu'à obliger son entraîneur à opter pour un autre dispositif. Dans celui-ci, les deux jeunes attaquants sont complémentaires. *"Jackson se bat tout le temps et me libère des espaces. C’est un plaisir de jouer à ses côtés", * a confié João Klauss
 
L'ancienne coqueluche du Kamal City compte à ses jours 10 buts à son actif dont 7 en championnat et 3 en coupe de Belgique. La consécration d'une saison mal engagée mais bien terminée pourrait se réaliser lors des playoffs et la finale de coupe de Belgique que le Standard de Liège compte conquérir dans quelques jours .
 
La réussite de Muleka prend des galons et pourrait peut-être inscrire son nom dans les annales de foot belge comme l'a fait et continue de le faire son grand frère et compatriote Dieu-Merci Mbokani.