Recherche rapide:
VL1 / AC Rangers - RCK

Le match entre l'AC Rangers et le RCK est la première affiche du dimanche 10 novembre 2019, du VL1, au Stade des Martyrs.  En conférence d'avant-match, l'entraîneur Séguin Ndombe et le joueur Rudy Kansietoko de l'AC Rangers ont dit ce qu'ils pensent de cette rencontre. Autant pour Bertin Maku, le coach du RCK.

 

Séguin Ndombe, coach de l'AC Rangers :

"Nous avons subi une défaite à Lubumbashi, une autre à Kindu et dernièrement, un nul, à domicile contre Sanga Balende. L'objectif, ce dimanche, c'est de reprendre un élan victorieux. Raison pour laquelle, on va jouer dans l'offensive tout en présentant du beau football. En d'autres termes, l'AC Rangers, le mental fort, ne jure que pour la victoire sans faire des cadeaux. Bertin Maku, l'actuel Entraîneur du RCK, est un ancien des Rangers. Certes, il connaît bien la maison. Mais, après lui, bien changé. Maku est un ami de longue date. Son style est pratiquement le mien. La différence va s'opérer sur le terrain, au niveau des joueurs qui devront mettre les consignes données en application"

 

Rudy Kansietoko, attaquant de l'AC Rangers :

" Nous sommes bien motivés pour cette rencontre pour laquelle, nous visons la victoire. Nous avons confiance en nous. Personnellement, en ma qualité de buteur de mon équipe, mon souhait le plus ardent, c'est de marquer, si possible, des buts pour la faire gagner. J'y crois, car j'ai confiance en moi. Une fois, en face du gardien adverse, je suis obligé de le faire retourner dans ses propres filets pour que ma mission du jour soit effective, même si le terrain a ses propres réalités"

 

Bertin Maku, entraîneur du RCK :

"Comme ce sera un match de football, nous allons l'aborder avec beaucoup de sérénité et surtout de fair-play. Nous ne sommes pas des ennemis. C'est un adversaire comme tant d'autres de ce championnat. Dire que je connais l'AC Rangers est une chose et jouer sur l'aire de jeu est une paire de manche. La consigne est d'aborder ce match avec beaucoup de responsabilité. Il sera question de plus profiter, au maximum, de moments forts de l'équipe. Mais aussi des faiblesses de notre adversaire. Il va sans dire que le RCK va miser sur la collectivité et non sur les individus. Le RCK est bien en place et chacun est appelé à jouer un rôle dans son compartiment".