Recherche rapide:
V. Club, enfin un sourire.

Quatre précieux points de plus en deux matches, un but marqué pour zéro encaissé...

Comme prévu, l'AS V. Club peine et tarde à atteindre son meilleur niveau.

Cependant, certaines séquences aperçues depuis le début de la saison intriguent plus d'un supporter. Néanmoins, un optimisme teinté de vinaigre appelle à la réflexion au vu des résultats (13 matches joués dont 6 victoires, 6 nuls et une seule défaite).

Déçus de leur peu convaincante prestation face aux Salésiens de Don Bosco, V. Club se devait de s'imposer devant Lubumbashi Sport pour se redonner confiance et refaire sa santé quelque peu précaire.

En quête de points, le vice-champion de la Vodacom Ligue 1 avait, dès l'entame, affiché sa capacité à étouffer l'adversaire en le privant de ballons par un jeu offensif à outrance. Et déjà à la 2ème minute, un premier corner est concédé. Vite exécuté par Zakaria, un haut pressing, avec Fiston Kalala Mayele en pointe, maintient Lubumbashi Sport entre le marteau et l'enclume.

Les Kamikazes n'ont même pas eu le temps de s'émouvoir. Et le binôme Yannick Bangala et Mukoko Tonombe empêchaient toutes les velléités lushoises.

 

Malgré toute la fougue des kinois, les Kamikazes décomplexés ont présenté un bien meilleur visage de guerrier avec des intentions offensives du trio Kabwe, Mutwale et Tshal.

Réussissant à déjouer quelque peu la tactique du coach Florent Ibenge, ils ont péché par imprécision dans le dernier geste.

Et Vita Club, moins tranchant qu'en début de match, manifestait des insuffisances dans la construction de phases de jeu. Lubumbashi Sports en a profité pour exceller dans la possession du ballon. Ses techniciens étaient impeccables aussi bien dans la récupération que dans la relance.

 

Il a fallu attendre l'entrée, dans les ultimes minutes de la fin de la rencontre, de César Manzoki qui a refroidi le Stade Kibasa Maliba en marquant l'unique but de la rencontre sur un centre venu de la droite.

Le « Nzombo le soir » qui a toujours caractérisé   le Vita Club des époques glorieuses, vient de refaire surface. C'est ainsi qu'avec un caractère de gagnant, ils ont fini par l'emporter.

Ce qui lui permet de conserver sa deuxième place au classement provisoire avec 24 points derrière le TP Mazembe.