Recherche rapide:
Deux derbys qui sentent le roussi ! Il y aura des étincelles dans l'air à Kinshasa

Ce mercredi 20 novembre, les Fibo croiseront leur équipe génitrice, le DCMP. Dans un match à l'image de « Je t'aime, moi non plus », les fans s'agitent; les amoureux du ballon rond de la capitale vivront des moments palpitants, prêts à vous couper le souffle.

Entre une équipe de Renaissance en quête de stabilité, après l'absolution de la suspension, qui aimerait à tout prix s'affirmer dans la cour des grands et une équipe de DCMP bien lancée pour réussir cette saison et figurer dans le trio béni. Défaite exclue ! Tel est le credo de chaque camp respectif. En effet l'impact d'une quelconque déconfiture sera fatal, pour la suite de la compétition, sur le mental des joueurs du club perdant.

Les Fibo qui n'ont jamais réussi à battre leur équipe-mère tenteront à coup sûr pour tâcher la robe immaculée. Et ce sera la remise en cause d'une hiérarchie établie depuis la genèse. Une victoire  paraîtrait normal pour les Immaculés qui y sont habitués à défaut d'un nul. A l'inverse, "les jamais sans vous" courent depuis 2014, derrière la première opportunité de faire la fête après avoir fait culbuter Daring. En cas de succès, cette ambiance festive pourrait être élastique et à jamais historique. Contre V. Club (0-2), l'occasion de fête était ratée alors qu'elle profile à l'horizon pour Imana.

En effet, les poulains d'Isaac Ngata sont mieux placés pour faire la différence. Après 9 sorties, les imaniens occupent la 3ème place au classement provisoire avec 20 points. Ils comptent 6 victoires, 2 nuls et 1 seule défaite.

Avec une attaque menée de main de maître par le bouillant Vinny Bongonga, meilleur attaquant au classement provisoire et d'un étincelant Mukoko Amale dit Soso pour ses montées spectaculaires, les Daringmans semblent avoir des atouts considérables pour étriller les Oranges.

Le FC Renaissance qui a ramené difficilement une victoire, un nul et une défaite lors de son déplacement dans la ville cuprifère, devra activer toutes ses batteries pour venir à bout de son adversaire ennemi juré. Comptant sur Girbeaux Mambazikila, Imana Lote et Sidibé, les Fibo s'adonneront à poings fermés pour faire tomber les vert et blanc imbus de leur invincibilité. Après tout, tout exploit a un début.

Juste après ce choc, les Immaculés vont enchaîner en défiant l’AS Vclub le dimanche 24 novembre. Ce sera au tour du grand traditionnel derby de Kinshasa au stade des Martyrs. Ce match a toujours eu un sauveur particulier quelle que soit la forme de ces deux tourtereaux. Les moscovites qui semblent en petite forme, blessés dans leur amour intérieur, mais boosté par leur victoire à Lubumbashi face à Don Bosco devront rayonner et chercher à faire mal à l’adversaire historique plutôt qu’à vouloir mieux se protéger.

Une chose est certaine, ni les Bana Mbongo, ni le Matiti Mabe, personne ne se laissera marcher sur les orteils. Toute peau est à vendre chèrement jusqu'à la dernière minute.

Qui vivra, verra.