Recherche rapide:
Mukoko Amale : sera-t-il en forme contre le rival traditionnel de Dcmp ?

Très attendu en raison de sa prestation étincelante en début de saison avec son équipe mais aussi avec la sélection nationale, Mukoko Amale qui au départ annoncé absent pour raison de récupération, selon son entraîneur Isaac Ngata, en conférence de presse d'avant-match,  a été, curieusement, présent sur le terrain lors du match Renaissance face à Dcmp.  Contrairement à ses prestations antérieures, Soso, le chouchou des Immaculés, a été mis en difficulté  sur son flanc droit où le latéral gauche de Renaissance, Mohuta Ngbanda se muant en obstacle l’empêchait de faire ses montées fulgurantes. Sur le plan défensif, ce dernier a été soumis à une rude épreuve par le bouillant Imana Lote, surtout, à la deuxième période où rien n'a réussi à l’ailier de prédilection des imaniens.

Cette difficulté de Mukoko peut se justifier autrement. En effet, sensé mener son équipe et faire la différence balle au pied, selon les observateurs, le latéral droit du Dcmp a paru épuisé car non préservé par Isaac Ngata alors qu’il sort d’une double confrontation avec les léopards. Ce qui justifie, sans nul doute, son incroyable manque d'implication en fin de match, aux offensives de son équipe, comme il sait le faire.

Pour la plupart des joueurs dans notre championnat, - c'est un constat -, figurer sur la feuille de match n'est pas de la chance mais une exception : c’est une récompense du travail acharné lors des entrainements. Pour les observateurs avertis, dès que les joueurs choisis sont sur le terrain, ils donnent le meilleur d’eux même et des ballons de but, ils les mettent. Enflammant les amoureux du ballon rond, ils sont capables de se dépasser pour vouloir répondre aux attentes des supporters. Mais d'aucuns ignorent qu’une récupération incomplète peut entraîner une accumulation de fatigue et des contre-performances, voire des lésions musculaires ou osseuses. L’ailier de prédilection des imaniens devait s’en prévenir.

Mukoko Amale dit Soso est attendu comme un sauveur à chaque rencontre de son club. Il           a même réussi à s’affirmer dans l’équipe nationale, d’ailleurs en témoigne son apparition face aux panthères du Gabon et face à la Gambie. Revenu la veille du match contre Renaissance, il réintègre son groupe. La nouvelle star et coqueluche des immaculés, qui court sans compter, n’a pas vraiment affirmé son statut de joueur décisif et indispensable pour les siens. Plus surveillé et tenu à la semelle, après son entame excellente, l’ailier de prédilection des imaniens n'a pu s'éclater. Prisonnier du plan tactique mis en place par Renaissance,  il a lâché ses débordements. Son dernier fait d’armes d’importance remonte en première période. Sa prestation devient moyenne et ce malgré sa position de prédilection. C’est clair la fatigue du jour sera à brandir en excuse. Sera-t-il capable de remonter sa performance pour effrayer les moscovites qui l'ont, certainement, lorgné, en vue du rendez-vous du dimanche prochain ? Attendons le voir à l'œuvre, au grand derby des "Diables verts" kinois.