Recherche rapide:
DCMP vs Vita : un derby qui fait bouger tout Kinshasa.

Des derbies, on en a connu; mais autant Barça et le Réal font trembler le monde du football, autant Kinshasa est secoué par Vita-Imana. C'est avec ferveur que les cœurs des ''Moscovites'' et ''Tupamaros'' battent à un rythme irrégulier. Kinshasa est en pleine tension, des étincelles violent le ciel et la foudre va bientôt parler.

Et pourtant, ces deux clubs dont les supporters et sympathisants se détestent à souhait, du moins, pendant la confrontation sur terrain, ont été toutes créées par le défunt Père Raphaël de la Kethule. Ce dimanche, ils vont s'affronter au Stade des Martyrs de la Pentecôte.

Les statistiques de la dernière décennie sont très expressives à ce sujet : sur 22 derbies épinglés depuis 2011, le Dcmp compte 4 victoires alors que V. Club en a obtenu 12 tandis que 6 nuls les ont départagés. Il est à noter que sur les 10 dernières confrontations, les moscovites sont restés invaincus. Sur papier, les immaculés ne partent donc pas favoris. Néanmoins, les derbies ne se ressemblent nullement et sont une réalité à vivre dans toute sa plénitude d'autant plus que le résultat de ce match pourra déterminer et impacter le classement provisoire de cette Linafoot.

Ce sont le 2ème et 3ème qui s'opposent dans une lutte sans merci. Avec 21 points pour 10 matches livrés dont 6 victoires, 3 nuls et une seule défaite concédée face à la JSG Bazano (1-2), le Daring présente la meilleure attaque du championnat avec 20 buts marqués soit autant que le leader TP Mazembe alors que sa défense vient au 3eme rang avec 6 buts encaissés tout juste après le V. Club qui en a pris 5.

La dernière victoire des vert et blanc date de 2017, c'était 1-0 sur un coup de tête de Sanogo au mythique Stade Tata Raphaël. Le bilan est certes maigre devant son rival traditionnel.

Hélas, beaucoup d'eau sont passés sous le pont, un nouveau comité s'est installé avec à sa tête le président Vidye Tshimanga Tshipanda et un nouvel entraîneur plein d'ambitions. Ils ne jurent que par la victoire. Une éventuelle défaite secouerait fortement le mental du bloc imaniens qui affiche une bonne mine malgré le doute vécu contre Renaissance (1-1).

Quant à Vita Club qui a toujours répondu présent lors de grandes joutes, malgré sa petite forme du moment, son mental de dominateur pèsera lourd sur la balance. Son dernier succès face à Lubumbashi Sport a donné le sourire et déridé un front renfrogné par la piqûre des abeilles de Béni.

Au-delà de son état de santé mi-figue, mi-raisin, conséquence d'une ossature en reconstruction qui peine à cracher du feu, les Bana Mbongo totalisent 24 points et occupent la 2ème place avec une défaite, 6 nuls et 6 victoires pour 13 matches joués.

A part la petite abeille de Butembo qui l'a piqué à la grande surprise générale, ni Mazembe (0-0), ni Lupopo (1-1) et encore moins Renaissance et Sanga Balende (2-0) n'ont réussi à s'imposer sur les Vea Bilombe.

De toute façon, ce match s'annonce palpitante et les chances de ces deux adversaires sont intactes.

Que le meilleur l'emporte.