Recherche rapide:
Libéré par Difaa, Ricky Tulengi atterrit chez V. Club

Son aventure marocaine n’aura duré que 3 mois au sein du club marocain Difaa. "Ricky Tulengi Sindani, l’ancien milieu tournant et capitaine du Dcmp, auteur de 54 buts en 4 saisons chez les Immaculés, regagne le pays, sauf imprévu, ce vendredi 31 janvier 2020, pour signer un contrat de trois saisons à VClub.

L’information a été confirmée par Ralph Esabe, secrétaire du club qui l'a annoncé sur les ondes d'une radio émettant à Kinshasa, précisant que tout est mis en place pour la régularisation administrative de l'ancien joueur de l'AC Kuya en vue de sa qualification, pour la phase retour du championnat national, la Vodacom ligue 1.

Attendu pour renforcer le secteur offensif des Dauphins noirs de Kinshasa, Ricky Tulenge peut souffrir d'un manque de compétition. Simplement parce que, ce joueur au pseudonyme de "Ricky ballon", lui attribué par les Imaniens pour son talent, n’a livré juste que trois matches en trois mois, au Maroc.

Mais alors, pourquoi les "Bana mbongo" ont-ils fait appel à Ricky, s'interroge-t-on ? Selon certaines indiscrétions, depuis le début de la saison, VClub a énormément de mal à marquer. Du système de jeu, à la l’inconstance des attaquants, l’équipe affiche un certain déséquilibre dans son secteur offensif. Kalala Mayele, transfuge de Simba, n’a vraiment pas brillé. Moins prolifique, pourtant remplaçant idéal de Jean-Marc Makusu, le finisseur des verts et noir, n’a pas réussi à faire dissiper son équipe de la sécheresse des buts qui la mine depuis le Début de la saison. C’est aussi l’inconsistance de la charnière centrale, au point que la défense en subit le revers et l’animation offensive en pâtit. Les joueurs les plus offensifs, en mal de créativité, ont très peu de ballons et d'espaces à exploiter.

Ricky retrouve un championnat qu'il connaît bien et nullement différent de celui qu’il a connu il y a une année. Il arrive dans une phase décisive où toute défaite est exclue, pour un bon positionnement, à la fin de la saison.