Recherche rapide:
Renaissance du Congo a-t-il les armes nécessaires pour finir sur le podium ?

Camille Bolombo a soufflé un vent de victoires au sein du FC Renaissance du Congo. Son arrivée correspondant à celle de vieux briscards Ley Matampi qui rassure dans les perches et de Joël Kimwaki en patron de la défense. Les résultats positifs s'enchaînent et le club veut croire à ses armes pour aller chercher une place sur le podium, qualificative en Interclubs de la CAF.

Victorieux de l'AS Nyuki avec manière 3-1, les Rennais poursuivent leur conquête de Goma en croisant ce mercredi l'As Dauphins Noirs au stade de l'unité. Juste après ce succès logique, " l'homme des situations difficiles” (entraineur de Renaissance du Congo) a tenu un discours audacieux mais important pour le moral de joueurs et de fans " nous avons toujours le mental fort, nous avons des objectifs à atteindre. La fin du championnat se joue, la victoire d'aujourd'hui (contre Nyuki Ndlr) est un signal fort. Nous sommes en train de chercher une place en Afrique" a-t-il rassuré.

Le club de la capitale est sur une pente positive depuis un temps en championnat. C'est 11 points glanés sur les 5 derniers matches. Malgré l'escapade du buteur Broulaye Sidibé, le tandem Lilepo Makabi et Jean Kansway fait parler de lui et constitue une force offensive gagnante.

Accéder dans le triangle magique est-ce possible pour les Bana Fibo ? En effet oui, ils sont à quatre points de retard du 3e, l'As Vclub. Maintenant, l'occasion de faire pression est là en affrontant une équipe de Dauphins Noirs qui veut sauver sa peau de la relégation. Le club de Goma est premier relégable. Une victoire ce mercredi le relancerait dans l'opération maintien. Les enjeux sont grandioses, la partie semble indécise.