Recherche rapide:
VL 1: Bukavu Dawa surprend, Lubumbashi Sport se venge,  Renaissance cale et Lupopo  assomé .

La ligue des talents de la RDC a sorti de son étendue de matches intéressant enchaînant beau jeu, bon spectacle et beaux buts à Goma, Kolwezi et Kinshasa. Les rendez-vous de  mercredi en Linafoot, gardent une bonne réputation en spectacle et surtout en surprise, depuis la reprise du championnat en sa phase retour.

 

Dans les habitudes, Lupopo ne gagne pas Mercredi, Dauphin Noir limite les équipes de Kinshasa...

 

 Bukavu Dawa frappe enfin

 

Aussi Deseperés que perdus, l'Oc Bukavu Dawa  trouve sa victime au stade des Martyrs face à l'équipe du sélectionneur adjoint de la RDC CHAN. Le Racing Club de Kinshasa a perdu son football avec une période apathique punie par le Buda. Emmedy Murata porte le costume du buteur et de bourreau pour le Racing club de Kinshasa. Un doublé qui malgré la réduction de l'écart tardive de Jerry Kambu Wa Kambu, l'insuffisance des ressources fait loi au Racing qui a perdu le goût de la course depuis le début de la phase retour. Certe la victoire rafraîchi le cœur,  mais pour les Corbeaux demeurent, la profondeur de zone de relégation, ne leur permet pas d'émerger à la surface des maintenus avec les 14 Points totalités.

 

 Entre Kamikazes, il y'a le goût de la revanche

 

À Kolwezi au stade Manika, Lubumbashi Sport a procédé à l'application du code d'Amourabi. Battu 1-0 dans son fief au match aller, Lubumbashi Sport a fait payer coup sur coup l'équipe de Simba, avec une attaque patiente et présente. Une victoire nette et logique de 2-0 avec un but pour chaque mi-temps. Eric Kabwe Wa Bantu, coqueluche du club ouvrait le score à la 7e minute. Maîtrisant leur sujet, les hommes de Gento Mwamba scellent la victoire de jolie manière sur une action magnifique de Cyrille Mutwale à la 84e minute. Victoire face à Simba, trois places gagnées au classement. De la 11e à la 8e avec 26 points.

 

 Dauphin Noir casse le rythme aux Fibos.

 

Renaissance du Congo ne fera pas le parfait à Goma. Après son succès devant Nyuki, les Bana Fibo ont été accrochés par Dauphins Noirs incisifs. Après toute la première période du débat stérile, c'est à la 60e minute, que Linda Mtange punit une boulette d'inattention de l'expérimenté Joël Kimwaki pour ajuster Matampi.

 

Sans être intimidé par l'avantage et le temps, les hommes de Camille Bolombo réagissent à la 70e grâce à Manga Dianzenza dit Sissoko. Un nul qui freine la progression de l'équipe de Kinshasa dans ses ambitions d'intégrer l'hermétique top 5 du classement.  Les Oranges restent lorgner à la 6e place avec 33 points.

 

 Avec des coups de boule, Dark assombri davantage Lupopo

 

Ce qui ne tue pas, rend plus fort, la leçon du troisième jour de la semaine, et l'histoire d'une confiance payante. Loin d'être l'homme attendu du choc, Dark Kabangu a profité de l'absence de Vinny Bongonga pour porter les Immaculée sur sa tête. Une tête qui a battu Kalambay Katembwe par trois fois dans l'opposé.

 

1', 41, puis 63’, malgré Mpiana Mozizi, le Daring a fait preuve d'une lucidité incontournable et se récompense après avoir raté le derby. Arsen Loko a peine entré, celui-ci a marqué le quatrième but pour les hôtes. Pas de miracle pour Kimoto pour qui le retour à Kinshasa commence par une déculottée sévère.

 

Idoine.