Recherche rapide:
Ballade du DCMP devant Lupopo (4-1) : Kabangu dévoile sa tête d'or

 

Le Daring Club Motema Pembe a effectué une véritable ballade, doublée d'un show, offert par Dark Kabangu Kadima. Avec sa tête d'or, l’homme providentiel de Dcmp a soumis une bérézina à Saint Eloi Lupopo, battu sur le score-fleuve de 4-1.

 

Comme lors du derby du dimanche 23 février dernier, - à la manière du but matinal de Karim Kimvwidi contre V. Club - ce mercredi, les Immaculés ont démarré leur festival, sur un but de "réveil-matin" de Dark Kabangu Kadima (1'). L'ancien attaquant de MK, de son grand gabarit, est monté en hauteur, en conclusion d'un centre venu de la droite, pour propulser le cuir au fond des filets d'Auguy Kalambayi Katembwe, le portier des lumpas qui n'aura qu'à constaté les dégâts.

 

Saint Eloi Lupopo ne l'entend pas de cette oreille et parvient à refaire son retard, par son avant- centre et capitaine, Mpiana Mozinzi (26').

 

Dans le duel entre avant-centre, Dark Kabangu Kadima du Dcmp (40'), usant de son grand gabarit, exploite sa détente et revient encore sur un autre coup de tête  imparable pour Auguy Kalambayi. En véritable chef d'orchestre de l'attaque imanienne, Kabangu signe son doublé et peut, avec ses co-équipiers, prendre le chemin des vestiaires en toute sérénité.

 

A la reprise, comme il n'y a jamais deux sans trois et aussi inspiré que jamais, toujours de la tête, Kabangu (62') se joue encore d'Auguy Kalambayi, le dernier rempart des Lumpas, impuissant.

 

A 3-1, tout était désormais cuit pour Lupopo. Sans aucun repère, l’équipe lushoise va se noyer définitivement sur un 4ème but d'Arsène Loko (78'). Lupopo peut maudire cette journée de mercredi 26 février 2020,  comme un jour de mauvais augure et de mauvais souvenir qui pourrait coûter cher à l'entraîneur Papy Kimoto, pour mauvais résultats. Pour preuve, les Lumpas restent condamnés à la 8ème place avec 24 points en 20 matches. A coup sûr, c'est pour cette raison que Kimoto a été absent, à la conférence de presse d'après match. Daring, par contre, fait un bon avant et se retrouve 3ème avec 38 points, après 19 matches joués.

Isaac Ngata, coach du Daring : « Ce résultat est là conséquence d'un travail acharné »

"Je n'ai rien dit de particulier à Dark Kabangu pour qu'il signe son triplé. S'il a réussi ce pari, ce qu'il a été bon. Il a dévoilé les qualités que je savais déjà en lui. Voilà  pourquoi je lui tire mon chapeau. Félicitation tout de même à toute l'équipe. Ce résultat est là conséquence d'un travail acharné. Nous avons eu des situations favorables qu'on a concrétisées. On prend les matches comme ils se présentent par rapport à notre objectif pour l'Afrique. Aussi, tout n'a pas été parfait. Car, le but encaissé est consécutif à une erreur défensive, par manque de concentration. L'apprentissage est bon pour faire avancer les choses".