Recherche rapide:
Retombées de la décision de la Fecofa : Le président Kasongo de Bazano décide de tourner le dos au football.

Kasongo Mabwisha, le président de la formation de la Jeunesse Groupe Bazano de Lubumbashi a dit être consterné par la décision de la Fédération congolaise de football association (FECOFA) sur l'établissement du classement final de la 25ème édition de la Vodacom ligue 1.

A la suite de cette décision et du classement établi, le TP Mazembe, déclaré champion et l'AS V. Club seront inscrits à la prochaine ligue des champions. Par contre, Maniema Union et Daring s'en iront à la prochaine coupe de la CAF.

Pour Kasongo Mabwisha, cette décision prise par la Fecofa est injuste dans la mesure où cette instance est on ne peut plus consciente de la réalité que toutes les équipes engagées au championnat n'ont pas, toutes, disputé le même nombre des matches.

Son regret est d'autant plus fort, pense-t-il que la FECOFA et la LINAFOOT n'ont pas pu faire usage de la technique de la moyenne des matches pour toutes les équipes tout en estimant cette décision est d'une légèreté indescriptible du fait que l’on n’ait pas pu tenir compte des efforts fournis par d'autres clubs pour émerger de l'eau et relever la tête.

« Je prends l'exemple de Bazano, mon équipe qui n’a jamais sollicité un quelconque report de match pendant la compétition. Dans ses calculs, la LINAFOOT a tout planifié pour que Bazano n'ait pas le même nombre des matches avec les équipes kinoises de sa tendance. De la sorte, les équipes de la zone Est appelés à affronter Bazano à Lubumbashi et à domicile, se sont illustrées par des sollicitations et des demandes des reports. Au finish, c’est la JSG Bazano qui en sort sacrifiée », a d'énoncé le Président Kasongo Mabwisha qui, finalement, a décidé de jeter l'éponge estimant qu'il ne sert à rien d'évoluer dans le football où parfois, le sort des uns et des autres serait boutiqué et scellé à l'avance.

« La saison prochaine, peut-être, d'autres dirigeants prendront les commandes de Bazano.  Avec notre comité, c'est fini, car totalement déçu d'une décision dont on ignore les tenants et les aboutissants.  C'est une machination car on s’est rendu compte qu'avec le calcul de la moyenne des matches joués, certains clubs préférés et ciblés seraient bien loin de la fourchette de sauvetage et que Bazano se retrouverait curieusement parmi les représentants congolais aux prochaines échéances africaines. C'est triste et honteux ! », s’est-t-il exclamé.

A titre de rappel, la FECOFA, sur proposition de la Linafoot, a décidé de mettre un terme au championnat national et a, du coup, sanctifier le quatuor constitué du TP Mazembe de Lubumbashi, l’AS V. Club de Kinshasa, l'AS Maniema Union de Kindu et le DCMP de la capitale, ambassadeurs de la RD Congo aux prochaines compétitions interclubs africaines de la CAF.  A la suite des Immaculés, on retrouve la JSG Bazano, classée 5ème et du coup pris au piège du hors-jeu.