Recherche rapide:
Mazembe et Issama Mpeko, coriaces adversaires de Moloko Ducapel

Le classico entre Vclub et Mazembe a toujours une saveur particulière que ça soit à Kamalondo ou au stade des Martyrs. Chaque acteur cherche à s'affirmer par son talent et son potentiel. Moloko Ducapel Jésus est à sa troisième saison chez les Dauphins de Kinshasa et chaque année, il participe à ce match face au club le plus titré du pays.

« Il est toujours difficile pour nous de venir à bout des Corbeaux Lushois qui sont des adversaires coriaces » avoue le joueur de Vclub qui avait la balle de la victoire lors du dernier classico, une occasion en or qu’il manque de justesse. « Quand j'ai fait mon lobe devant le gardien Sylvain Gbahouo, je me retrouvais dans une situation confortable de marquer dans un but vide. Je me suis dit que personne ne pouvait me rattraper. Je ne sais pas par quelle magie Issama Mpeko a surgi pour tacler et dévier le ballon en corner »

L'attaquant vclubien garde un mauvais souvenir de cette occasion qui allait permette à son équipe de faire chuter le champion de cette saison. Pour lui, le vice capitaine de Mazembe est le défenseur qui lui cause autant d'ennuis. « Il me donne du fil à retordre. Pour jouer face à un tel joueur, il faut être prêt à 100%. Vigilant et en jambe et mouiller véritable son maillot afin de gagner le duel ». 

L'ailier de Vclub utilisé comme titulaire ou joker apporte quelque chose malgré qu'il lui manque un brin d'efficacité et un sang-froid pour le confirmer. « J'ai un problème de concentration quand je dois finir mes actions devant le but. Par moment, je ne retrouve plus mes repères » reconnaît Moloko, qui avoue que son entraîneur, Florent Ibenge ne cesse de le lui rappeler à chaque fois.

L'ancien joyau de Renaissance du Congo dispose de qualités de percussion, de débordement et de dribbles redoutables. S'il doit s'améliorer dans la finition, le dernier geste, Moloko Ducapel a une bonne cote dans les efforts fournis à mettre au service du collectif. Il est un de grands artisans de la deuxième place occupée par Vclub au terme de cette saison.