Recherche rapide:
Emeka Esanga Mamale sera inhumé le vendredi 3 juillet 2020

Décédé le 25 juin dernier à l'hôpital Saint Joseph, la dépouille mortelle de feu Zorino Emeka Esanga alias Mamale sera inhumé le vendredi 3 juillet prochain à la Nécropole "Entre Terre et Ciel" dans la commune de la Nsele.

L'annonce de cette date a été faite, par Benjamin Bongota, l'oncle de l'infortuné ancien joueur des Léopards. C'était au cours d'une réunion tenue, le dimanche 28 juin 2020, dans la maison communale de Lemba, à la tombée de la nuit. A la même occasion, il a annoncé le transfert, dès ce lundi 29 juin, de la dépouille mortelle de Mamale, de la morgue de l'hôpital Saint Joseph vers celle de l'hôpital du Cinquantenaire, selon la volonté du ministre de la santé.

Cette réunion, une initiative de Me Alain Makengo, au nom de la ligue sportive pour la défense des droits de l'homme (LISPED) a mis ensemble Benjamin Bongota, l'oncle de cet ancien international congolais et représentant la famille éplorée et un échantillon représentatif des anciens joueurs.

A en croire ces derniers, à travers les déclarations des uns et des autres, « c'est pour la première fois qu'une démarche du genre est initiée autour du décès d'un ancien joueur ».

Benjamin Bongota, le premier à prendre la parole a divulgué la date du vendredi 3 juillet prochain retenue pour les funérailles.

« En famille et de commun accord, nous avons retenu cette date pour l'inhumation de Mamale. Et dès ce lundi, la dépouille mortelle sera transféré de la morgue de l'hôpital Saint Joseph à celle de l'hôpital du Cinquantenaire, sur instruction du ministre de la santé, Eteni Longondo », a-t-il dit.

Dans l'entendement de tous,  comme le nom de Zorrino Emeka n'appartient plus à sa seule famille biologique du fait de son statut d'ancien Léopard, à l'unanimité des participants à cette réunion, un comité d'organisation de ces obsèques a été mis en place. En tête de ce comité, Benjamin Bongota sera associé à d'autres membres choisis  parmi les anciens joueurs et la presse.

Me Alain Makengo,  initiateur de cette rencontre a estimé que « la mise en place dudit comité d'organisation, permettra d'éviter une certaine disparité autour de ces funérailles ».

Ainsi, a-t-on fait savoir, les conclusions de cette première rencontre préparatoire seront transmises à la FECOFA et au Ministre des sports, Amos Mbayo Kitenge, qui auront, chacun, un mot à dire sur la bonne organisation de ces obsèques que l'on voudrait faire autour des Léopards pour magnifier le nom du défunt et non autour de différents clubs où ce dernier a évolué tout au long de sa carrière sportive.