Recherche rapide:
DCMP confirme sa suprématie face à Renaissance du Congo

Le derby fratricide entre Dcmp et le FC Renaissance du Congo a vécu pour la première fois dans un stade des Martyrs creux. La pandémie de COVID-19 oblige mais le brevet d'invincibilité des Immaculés reste bien intact. Une nouvelle victoire 2-1. 

Une première période maîtrisée mais la finition pêche pour les coéquipiers de William Likuta. Les Renais en profitent pour la rare occasion obtenue. Une faute de Ikoyo dans la surface, pénalty parfaitement transformé par le spécialiste maison de l'exercice. Glody Kikwama Mujinga prend Mouko Barel d'un contre-pied absolument parfait (45e 1-0).

Quelques ajustements aux vestiaires apportés par Isaac Ngata et Dcmp revient fort et inspiré. Dark Kabangu remet l'équilibre à la 60e minute. Le nouvel homme de fer de l'attaque du Daring a défensivement porté le costume de sauveur en convertissant un penalty en deux temps après avoir buté sur Opundza David (65e 1-2). 

Une dernière occasion à l'actif de Joël Kimwaki passe au dessus de la barre transversale. Une victoire bien méritée par Isaac Ngata et ses poulains malgré des gestes antisportifs condamnables ( Inonga Boka et Joël Kimwaki). 

Jamais dans l'histoire du derby de la fratrie, Renaissance n'a pris le meilleur sur son ancêtre et rival quelle que soit sa forme du problème. Un nouvel échec.