Recherche rapide:
Renaissance neutralise le Tout Puissant Mazembe.

Le leader du championnat semblait bien partir pour prendre une longueur d’avance et consolider son positionnement au classement. Dans une dynamique de victoires, les badiangwena qui étaient sur une série de 4 matches et 4 victoires se sont heurtés sur une équipe ambitieuse et concentrée des Fibo qui n’entend que figurer au podium et participer aux compétions africaines.

Très vigilants et surtout déterminés, les Fibo entament le match concentrés ne laissant pas des espaces à l’adversaire mais ils se projettent vers l’avant essayant de produire leur jeu. A la 19e minute, sur une bourde défensive de Kabaso Chongo, Alongo Serbi récupère le ballon et fait une belle passe en profondeur à Waka Bofafaka qui, d’un geste professionnel dans un angle fermé, bat Ibrahim Mounkoro et ouvre le score pour les oranges.

Frustrés, les corbeaux se mobilisent et mettent la pression sur la défense de Renaissance. Ils obtiennent un corner que Kinzumbi aura bien centré et trouve la tête de Moustapha Kouyaté qui remet le pendule à l’heure à la 26e minute.

Malgré les multiples phases offensives et occasions de but des lushois et la sortie sur blessure de l’emblématique gardien des Fibo, Guy Serge Mukuni, l’équipe de Camille Bolombo qui a su se maintenir et freiner les velléités du TP Mazembe qui du moins, reste invincible cette saison.

Après ce match nul, l’équipe de Drazen et Isaac Kasongo garde la tête du classement avec 26 points pour 12 sorties dont 7 matches gagnés et 5 nuls.