Recherche rapide:
Transfuge VL1 : Enfin, Déo Kanda, retrouve la lumière

A son arrivée, en 2009, au TP Mazembe, Déo Kanda-a-Mukok respirait la grande forme. Alors transfuge du Dcmp, Deo Kanda qui a évolué dans le sillage de Trésor Mputu Trésor a apporté des solutions à l’attaque des corbeaux lushois.

Auteur de plusieurs passes décisives et des buts alléchants, il a participé à plusieurs victoires des corbeaux en ligue des champions africaine et en championnat local avant de quitter pour le Raja de Casablanca en 2013. En 2014, à la quête de nouveaux exploits, Deo Kanda est de retour à Kinshasa, et est convolé en justes noces avec l'AS V.Club, malheureux finale de la C1 devant le CS Sfax (2-2 à Kinshasa et 1-1, en Tunisie).

En 2016, après son errance ici et là, Deo Kada effectue un come-back au sein de Mazembe sans toutefois retrouver sa forme d'antan.

Après un long mutisme et en quête de temps de jeu, l’ailier de Mazembe est prêté au SC Simba de la Tanzanie. Arrivé en juin 2019, à force de travail et détermination, Deo Kanda retrouve finalement sa forme. Ses prestations ne laissent personne indifférent au point d’attirer des regards dans le monde. Les fans l’adulent et le Club ne veut pas du tout le lâcher.

« J’ai toujours eu la ferme volonté de retrouver mon meilleur niveau. Mais si l’entraîneur continue de m'aligner, c’est qu’il a confiance en moi. L’essentiel est de prendre du plaisir et de donner le meilleur de moi-même » a-t-il déclaré lors d’un match du championnat national Tanzanien.

D’après les informations livrées par le site du quotidien local mwanaspoti.com, le Young Africans Football Club, formation la plus titrée de la Tanzanie, avec 21 titres de champion remportés, voudrait s’offrir cette merveille congolaise de football. Pour faciliter l’approche, le club qui fait la fierté de la Taïfa, a fait recours à son ancien dirigeant du staff technique, le congolais Zahera Mwinyi.

« Déo Kanda devra jouer pour nous », affirment les dirigeants de Young Africans Football Club.

Dans la foulée, la même source précise que les deux congolais se sont entretenus sur les possibilités contractuelles sans en dévoiler un quelconque détail possible.

Avec l’AS Simba, l’effet Déo Kanda se fait ressentir à chaque match. Auteur de 6 buts en championnat national le « Ligi Kuu Bara », la disette, le blocage psychologique sont, désormais, levé. Totalement débarrassé de toute pression, Déo s’est même permis de remettre en scelle certains autres attaquants du club. Comme pour dire que la reprise de l'ancien attaquant de Mazembe a donné espoir à certains de ses co-équipiers de Simba. Sa lumière illumine ainsi toute son équipe.