Recherche rapide:
Saison 2019-2020 : L'ADFCO totalement unanime pour l'arrêt définitif du championnat

Pour raison du covid-19, les membres de l'Association des dirigeants de football de la RDC (ADFCO) sont, de façon quasiment unanime, pour l'arrêt définitif de la 25ème édition de la vodacom ligue 1. C'est ce que certains d'entre eux ont déclaré, le samedi 9 mai 2020, à l'issue d'une réunion de concertation, à huis clos, avec les membres de la Commission de la Linafoot, avec en tête son président, Bosco Mwehu Kofela.

Un seul point était à l’ordre du jour : la conclusion réservée a la 25ème du championnat d’élite de la RDC.

Pendant près de deux heures, les deux parties ont émis des avis au point d'avoir une convergence de vue sur l'arrêt définitif du championnat. Au bout de compte, toutes ses propositions seront transmises à la Fecofa qui, en dernier ressort aura à prendre l’ultime décision en guise de coup d'estocade à la saison sportive 2019-2020. Ainsi, en attendant, l'opinion sportive tourne son attention vers l'administration du football congolais pour l'officialisation de toutes les décisions attendues.

A la fin de la rencontres les participants ont réagi :

Lambert Osango, président de l'AC Rangers et de l'ADFCO : « C'est sur invitation de la Linafoot que nous sommes venus échanger sur l’issue de la saison 2019-2020, perturbé par le covid-19. L'ADFCO a fait des propositions à la Linafoot qui devra à son tour réfléchir sur les conséquences pour les montées et les descentes mais aussi sur le modèle de championnat à envisager pour la saison prochaine. Pour le reste, on exige que bien avant la publication du calendrier prochain, que la Linafoot consulte l'ADFCO pour y apporter quelques suggestions éventuelles. Nous attendons, néanmoins, la décision finale sur la saison en cours de la Fecofa en concertation avec la Linafoot ».

Pour Patrick Banishsyi, secrétaire général de V. Club : « C'était une réunion de concertation relative à la poursuite ou non du championnat. De l'avis général, il s'est dégagé que la poursuite dudit championnat est quasiment impossible pour raison du prolongement de l'état d'urgence. Ensuite, pendant cette période morte, il faudrait un temps de réadaptation pour que les joueurs puissent reprendre toutes leurs aptitudes physiques au risque de se livrer à des blessures, en cas d'une reprise immédiate. Bien plus encore, la saison se termine de façon officielle le 31 mai 2020. Curieusement, à moins de 20 jours de cette échéance, on est encore dans l'état d'urgence. Ce qui prouve à suffisance que la fin de la saison est bien hypothéquée.

A la ligue 2, certaines équipes qui n'ont pas encore livré toutes les rencontres de la phase aller surtout dans la zone de développement Est. Par ailleurs, il est impossible, en cette période, d'organiser la coupe du Congo dont la phase préliminaire n'a pas commencé. Ce sont là autant des difficultés réelles qui ont fait que tout le monde a pris l'option de tout arrêter ».

Néanmoins, il se pose un problème au niveau des montées et des descentes. Pour V. Club, une saison blanche mettrait tout le monde d'accord, car aucun règlement ne prévoit de proclamer un championnat, sur base d'inégalité des matches"

De son côté, Frédéric Kitenge Kikumba, le manager général du TP Mazembe pense ce qui suit : « Tout le monde est d'accord que le championnat s'arrête. Il ne reste plus que l'annonce officielle de l'arrêt définitif. On doit alors préparer la prochaine saison et les modalités de cette fin d'exercice qui seront discuté entre la Fecofa et la Linafoot. Pour Mazembe, on ne peut proclamer ce championnat "blanc" car plus de 60% des matches se sont joués. Sanga Balende a joué le moins des matches, soit 18 et l'AC Rangers en a joué plus, soit 23. Mazembe en a livré que 20. Le problème n'est pas de savoir sur les équipes qualifiées pour l'Afrique mais plutôt de clôturer cette saison et de préparer la prochaine échéance qui doit commencer le 2 août prochain pourvu que le coronavirus soit vaincu. Pour le reste, à moins d'un miracle, Mazembe est champion car on ne peut lui arracher le titre. L'essentiel est que le championnat prenne fin et qu'il y est un classement établi avec comme conséquence : les montées et les descentes. Sinon, la Linafoot va empiéter sur d'autres organisations ».