Recherche rapide:
Malgré les critiques, Pascal Beveragi reste debout avec son équipe.

Le St Eloi Lupopo a commencé cette saison dans une petite confusion, d’abord dans son staff technique puis dans la qualité de jeu. L’ancien Patron de NB Mining avait des grandes ambitions pour son équipe de cœur. Après la tentative échouée de ramener Garzito, l’équipe se rebiffer sur Bertin Maku, venu comme entraineur adjoint, qui a pris les règnes des cheminots.

L’équipe commence avec une performance en dent de scie mais progresse au fur et à mesure des matches. Ambitieux et déterminé, le nouveau coach des viets met en place une tactique intégrant technicité, physique et envie.

Dans leur périple de Kinshasa, les lumpa n’entendaient que faire des bons résultats. Insatisfait du match face à RCK (1-1), l’équipe de Lubumbashi se disait mettre tout en place pour mieux faire lors de sa deuxième sortie à Kinshasa face à l’AC Rangers. Chose faite, avec une domination quasi-totale, les jaune et bleu parviennent a arracher les 3 points du match. Présent dans les gradins, Pascal Beveragi n’a pas caché sa satisfaction et son espoir pour la suite de la saison.

« Je suis très content des performances de l'équipe. Les matchs précédents n'étaient pas suffisamment satisfaisant mais aujourd'hui, l'équipe a bien rebondi et a fait un bel effort pour pouvoir arracher cette victoire. Donc félicitation à eux, ça nous laisse beaucoup d'espoir pour la suite » a-t-il déclaré après le match.

Bien que critiqué et annoncé pour départ par certains, à voir la mine du président du St Eloi Lupopo, démissionner n'a même pas effleuré son esprit. Il semble être debout et croit encore en son équipe.